Eva Ramfel vit et travaille entre Paris / Province
Née le 25.06.1989 France

Le travail d’ Eva Ramfel interroge notre relation à l’environnement et nous rapproche du monde qui nous entoure. À travers différents matériaux tels que le papier, le métal, les polymères ou encore des matériaux naturels, elle développe de grands et petits volumes, des installations polysensorielles.

Entre pièces suspendues et pièces posées,son travail se pose comme une réflexion sur l’environnement et l’espace-temps en proposant une approche esthétique et sculpturale. Elle nous immerge et nous questionne sur notre relation à la nature et notre responsabilité face aux enjeux de demain, la biodiversité.

Sa démarche vise à sensibiliser le public et réfléchir à notre corrélation aux futurs de demain en abordant des sujets comme les grands fonds marins, le végétal ou encore les biotopes.

Les structures sont travaillées à la main et se composent comme du dessin dans l’espace avec la volonté de se libérer de la sculpture traditionnelle qui suggère une taille directe du bloc. En cela, créer des formes qui s’affranchissent de la masse par un processus de découpe ou d’allègement des masses. Ces sculptures organiques s’articulent comme des surfaces développables construites sur un équilibre de forces. Eva invente ces propres dispositifs, elle fabrique tous ces mécanismes lumineux tous en travaillant le mouvement. Les installations sont souvent sonores car elle capte ces sonorités dans la nature qu’elle retranscrit pour le public. Sa pratique sculpturale s’inspire des phénomènes lumineux de la nature, de la bioluminescence. Eva Ramfel veut proposer une exploration de l’environnement où les dessins se muent en volumes, s’élargissent et se métamorphosent.

Au delà d’une expérimentation de l’espace, Eva Ramfel veut faire ressentir un monde qui, chaque jours, se transforme, se délite et disparait : Sensibiliser à un monde où la vie reste suspendue à nos actions. Une approche sensible des mutations et bouleversements contemporains, une invitation au voyage entre pesanteur et légèreté.

Parallèlement à son travail, elle développe avec son compagnon et photographe Valentin Desjardins un jardin de découverte de la biodiversité, en collectant des espèces issus de différentes régions et pays du monde entier. Un jardin d’acclimatation où toutes les espèces prennent leur essor, entre analyses et observations . Une invitation à la contemplation .